dimanche 26 juillet 2015

Comment réussir ses conserves











Je vous ai déjà proposer plusieurs recettes de conserves mais sans vous donner la méthode alors voici une aide pour les réussir

Préparation des bocaux


Tout d'abord vérifier l'état de vos bocaux sur  toutes les surfaces, on met de coté tous ceux qui présentent une ébréchure, de traces d’abrasion ou de résidus collés. 

Nettoyez bocaux, terrines et couvercles à l’eau chaude savonneuse. 
Evitez tout choc entre les bocaux ou les terrines. 
N’utilisez pas d’éponge métallique ou abrasive pour nettoyer vos bocaux et terrines.
Après le nettoyage, rincez abondamment vos bocaux et terrines à l’eau bien chaude, puis laissez sécher à l’air libre.

Sélection des aliments
Les produits et denrées alimentaires que vous avez choisis de conserver doivent être parfaitement frais, sains et adaptés à la mise en conserve ( donc on attends pas plusieurs jours pour les mettre en bocaux et on ne choisit pas les aliments abimés)
N’utilisez jamais de produits ou ingrédients congelés ou qui ont été décongelés.
Au moment de la préparation de fruits ou de légumes, veillez à ne pas mettre en contact les aliments épluchés avec les déchets (épluchures, feuilles).

Préparation des aliments
Certains aliments ont besoin d'être blanchi ( passer dans l'eau bouillante 5 à 10 min) ou  cuit avant la stérilisation cela dépend des aliments bien suivre la recette.

Remplissage des bocaux
Chaque fois que le produit et son procédé de préparation le permettent, remplissez les bocaux ou terrines avec une préparation la plus chaude possible, même bouillante.
Remplissez vos bocaux ou terrines jusqu’au niveau de remplissage gravé sur le corps ou jusqu’à 2 cm du rebord.
Les bocaux doivent être le plus rempli possible pour éviter l'air dans les bocaux et que la conservation se fasse de façon correcte

Fermeture des bocaux
Nettoyer bien le bord du bocal pour qu'il ne reste aucun aliment de coincé.
Avant de fermer vos bocaux et terrines, prenez soin d’utiliser une nouvelle rondelle en caoutchouc adaptée au format de votre bocal ou terrine.
Ebouillantez les rondelles avant de les ajuster sur les couvercles. 
Pour finir, enclenchez le système de fermeture et procédez immédiatement au traitement thermique selon le temps indiqué dans la recette.

Appareils pour le traitement thermique
- Les stérilisateurs électriques qui savent tout faire tout seuls et qui vous permettront de profiter de plus de temps libre.
Ils sont très simple d’utilisation, placez les bocaux à l’intérieur en prenant soin de bien les caler pour qu’ils ne s’entrechoquent pas et ne se retournent pas pendant le traitement thermique. 
Remplissez d’eau le stérilisateur,jusqu'à ce que les bocaux est environ 2 cm d'eau au dessus d'eux. Faites chauffer en réglant la température et dès qu'elle arrive à 100° compter le temps de stérilisation indiqué selon les modèles une minuterie est intégrée pour que la stérilisation s'arrete automatiquement à la fin. Ils sont à tout les prix de 65 à 200 euros selon les options prises, leur avantage quand il fait chaud on peut les installer dehors.

- Vous pouvez aussi utiliser un autocuiseur ou tout simplement une grande marmite ou une cocotte-minute. Dans ce cas, mettez un torchon au fond de votre récipient pour empêcher tout contact direct entre le verre et le métal, placez les bocaux à l’intérieur en prenant soin de bien les caler pour qu’ils ne s’entrechoquent pas et ne se retournent pas pendant le traitement thermique. Remplissez d’eau de telle manière que les bocaux soient totalement immergés et portez à 100°C (température d’ébullition, ou quand la soupape de l’autocuiseur ou de la cocotte minute frémit). A partir de ce moment, vous pouvez activer votre minuteur (mais un réveil peut aussi faire l’affaire !).Attention j'ai aimé une cocotte comme cela où maintenant elle colle au fond

- Les stérilisateurs au gaz, ils ne sont pas trop cher compter entre le trépier, le contenant et la sonde environ 50 euros par contre il faut penser à l'achat de la bouteille de gaz et le stocker l'hiver.

Quelle que soit l’option choisie, il faudra laisser l’eau refroidir naturellement avant de sortir ses bocaux. Une fois le refroidissement obtenu, vous pourrez récupérer vos bocaux et terrines, il faudra les disposer debout dans un endroit sec et frais, à l’abri de la lumière.

Vérification des conserves
Lorsque les bocaux ou terrines sont totalement refroidis, vérifiez que le vide à l’intérieur est correct en débloquant le système de fermeture. Le couvercle doit rester « collé » au bocal et résister à la traction.

Pour les bocaux ou terrines, si le couvercle ne reste pas collé une fois le système de fermeture débloqué, cela peut-être dû à :

- Un remplissage incorrect : trop faible ou trop important.
- Un traitement thermique incomplet : temps trop court et/ou température trop basse.
- Un défaut d’étanchéité : ébréchure ou souillure sur le bord ou sur le couvercle.
- L’utilisation d’une rondelle trop ancienne, usagée, détériorée ou d’un modèle inadapté au format.

Remédiez à l’anomalie constatée et recommencez le traitement thermique en utilisant impérativement une autre rondelle.
Stockez-les dans un endroit sec et frais, à l’abri de la lumière directe.

Consommation de vos conserves
Avant d’ouvrir vos bocaux ou terrines, vérifiez qu’il y a toujours le vide

Ne consommez pas les aliments, même pour les goûter, dans les cas suivants :
- Le couvercle des bocaux ou terrines ne reste pas collé une fois le système de fermeture débloqué
- La capsule des terrines ne reste pas collée à la terrine
- Vous avez tout simplement un doute sur le bon état de conservation

L’ouverture doit être effectuée par un adulte. Tirez sur la languette de la rondelle de manière à faire pénétrer l’air dans le bocal ou la terrine, le couvercle se décollera.
Pour une ouverture plus aisée, il est recommandé d’utiliser le tire-rondelle conçu spécialement pour cet usage. Dans le cas des terrines, il suffit de percer la capsule.